Des fajitas très colorés validés par une Mexicaine

C’était l’année dernière, je cherchais une idée pour ma crémaillère. Une soirée mexicaine? parfait!

Facile!
Des fajitas. de la despé. une salade de riz, oignons rouges, et mangue.

J’annonce la couleur à Yannick, un super-collègue-qui-aide-aux-déménagements, qui me dit: « mais est ce que tu sais faire les fajitas, au moins?! »
« Ben oui, c’est facile, j’achète les kits tout prêts, je fais cuire, et voilà! »
« Malheureuse! Écoute, je vais t’apprendre! »


C’est comme ça que nous avons passé l’après midi, entière, à cuisiner les Fajitas à sa façon.
Jusque là, rien de bien inquiétant. Sauf que, parmi mes nouveaux voisins, il y avait une mexicaine, une vraie, directement importée du mexique, avec l’accent et tout et tout! Parce que moi, je suis une fille sympa, j’invite mes voisins à ma crémaillère!
Gloups! Faire manger des fajitas à une mexicaine… Mais j’avais tord de m’inquiéter! Elle a adoré! Comme tous mes convives d’ailleurs!

Super fière, la supertouillette!

Des fajitas très colorés validés par une Mexicaine 02
Depuis, je fais toujours comme ça. Au moins une fois par mois. On adore. Certes, ça prends une petite heure de préparation, mais le résultat…

Fajitas à la Yannick

Pour 4 personnes:

  • 4 gros poivrons rouges
  • 3 bavettes
  • 1 oignon
  • 2 avocats murs
  • 1 tomate
  • de l’épice à guacamole
  • du cheddar introuvable, ou de la mimolette
  • des galettes de blé (achetées toutes prêtes, elles, mais il est possible de les faire maison, c’est « Les épices au pif » qui s’y colle, et ça se passe ici)

On commence par couper les poivrons en tout petits bouts, genre un ongle de pouce (c’est la seule image qui me vient à l’esprit, désolée). On émince également les oignons. Dans une cocotte, on fait chauffer de l’huile d’olive, et on fait revenir les morceaux de poivrons et les morceaux d’oignons. (Yannick fait ça en plusieurs fois, les fait attraper un peu, les réserve et passe à la fournée suivante. Moi, je suis beaucoup plus flemmarde, donc je fais en une fois, et le poivrons « dore » moins…)
Une fois les poivrons dorés, on ajoute l’équivalent d’un verre d’eau. On laisse mijoté jusqu’à évaporation. On renouvelle l’opération du verre d’eau, et on laisse encore mijoter (je vous ai dit que c’était long!)
Il faut que les poivrons confisent, et rendent du jus, qui fera la sauce.
Pendant ce temps là, on émince les bavettes en fines lamelles, et on les ajoute aux poivrons.
On laisse mijoter, en surveillant qu’il y ait toujours un peu de jus. Et on rajoute de l’eau s’il n’y en a plus.
Par ailleurs, on prépare un guacamole avec les avocats, et l’épice à guacamole. On peut se permettre de bien épicer le guacamole, car ce sera la seule chose épicée. Nous, on préfère le faire doux.
On y ajoute des petits dés de tomate.
D’un troisième coté, on râpe le cheddar, ou la mimolette. C’est un travail pénible qu’il convient de déléguer à un Homme, fort, serviable, pendant qu’on s’occupe du reste!
Pour le montage, c’est très simple:
On pose dans une assiette une galette de blé. On étale du cheddar râpé. On passe à l’appareil à vapeur (assurance de garder le moelleux de la galette, de faire fondre le fromage) ou au micro onde, doucement, 30 secondes, histoire que le fromage soit fondu (mais pas cuit), et la galette chaude (mais pas carbonisée).
On pose par dessus, par couche, la préparation aux poivrons, et le guacamole. On roule la galette, et on se régale.

Des fajitas très colorés validés par une Mexicaine 03
C’est coloré, non?

Y en a qui rajoute des lambeaux de salade verte, des haricots rouges… Mais nous, on fait dans le simple, et on se régale!

Verdict:
une référence à la maison

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s