A la découverte des cuisines du monde: les gibanicas

Ma copine Luckydoth, une vraie amie comme on n’en fait plus (et je n’écris pas ça uniquement parce qu’elle va le lire) est une fana de découverte culinaire comme moi. Je me souviens des courses chez le frères Tang, toutes les deux fascinées par des couleurs ou des produits bizarres. On repartait généralement avec de gros gros sacs remplis de produits inconnus, dont on ne savait absolument pas ce qu’on allait en faire.

Et on était les plus heureuse du monde de manger un dessert vert fluo avec des filaments rouge vif, trempant dans un liquide blanchatre!
Aujourd’hui, on vit loin l’une de l’autre, et des frères Tang, et les courses sont beaucoup moins marrantes!De temps en temps, on échange des recettes:
« Qu’est ce que tu vas faire à ton apéro dinatoire? »
« Oh, tu sais, je suis fatiguée, je vais pas me casser la tête (à l’inverse de d’habitude, c’est fou ce qu’une grossesse peut me rendre raisonnable!!). Ce sera olives, chips, et petits légumes à tremper dans une sauce. »
« Tu devrais essayer les Gibanicas! C’est facile, super bon, à base de fêta et feuille de brick »

Voilà comment on se retrouve à faire une recette sans savoir ni à quoi ça ressemble, ni quel goût ça a, juste parce qu’elle a dit: « c’est super bon »

Le Gibanica est d’origine Serbe. J’en profite donc pour participer à la 11ème édition de Ô délices: Cuisine du monde

Liste des ingrédients :

  • 1 paquet de feuilles de brick épaisse
  • 250 g de feta
  • 125 g de « kajmak ». Evidement, vous n’en trouverez pas. Alors, il suffit de remplacer par de la brousse, ou de la fêta aux herbes par exemple…
  • 3 œufs
  • 5 cl d’huile
  • 50 cl d’eau gazeuse
  • sel

les gibanicas 02
Faire préchauffer le four à 200°C
Dans un saladier, bien émietter la feta et le kajmak et ajouter le reste des ingrédients hors feuilles de brick.
Dans un plat beurré, déposer une feuille de brick en laissant dépasser les bords hors du plat.
Tremper une autre feuille de brick dans le mélange du saladier, attendre quelques secondes que la feuille s’imbibe bien. La déposer dans la plat en la froissant. Recommencer avec une autre feuille de brick, et disposer les feuilles froisées côte à côte dans le plat.
Refermer les bords de la feuille du dessous, ce que je ne suis pas arrivée à faire. La prochaine fois, je prendrai un plat plus petit… Piquer à l’aide d’une fourchette et cuire jusqu’à que le ou la gibanica soit doré(e). Découper en carré, servir tiède ou froid.

les gibanicas 01

Verdict:
Pas mal du tout. La prochaine fois, je rajoute des herbes, de la menthe, ou de la coriandre.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s