Les Etoiles de Mougins 2007: « L’indigène » Par Christian Sinicropi

Christian Sinicropi est le chef du restaurant « La Palme d’Or » à Cannes (restaurant de l’hôtel Martinez).
C’est un personnage vraiment spécial, qui vit sur une autre planète. L’espace d’une démonstration, il nous a emmené dans son monde.
Je ne suis pas capable de vous montrer le résultat du « L’indigène », le plat qu’il nous a présenté: trop de monde devant les stands. Encore moins capable de vous dire si cela était bon ou pas, car je n’ai pas goûté. Et pour cause, je suis enceinte, et il nous proposait un tartare de boeuf (entre autre)…

Par contre, je vais vous expliquer le concept de sa recette, car il y a de la recherche, de l’imagination, et je trouve que cette vision de la cuisine est intéressante.

La particularité de Christian Sinicropi est d’associer un plat à un concept, et à de la vaisselle spécialement crée pour le plat.

L’indigène est donc composé d’un os à moelle, de tartare de boeuf, et d’un bouillon de boeuf. L’os à moelle est ouvert en deux, cuit, et sert de réceptacle à la moelle, et au tartare de boeuf.
Le bouillon, dans lequel a cuit l’os à moelle, est servi dans un petit bol, en forme de crane. Le tout sur une assiette peinte de figurines tribales.

De quoi retourner à nos origines lointaines…

Verdict:

Une chose est sure, sa vision des choses m’a intrigué, et même si je ne compte pas changer de vaisselle à chaque fois que je cuisine, je vais essayer de mettre en scène mes plats. Ça risque d’être drôle!

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s