Des guimauves, un peu de douceur dans ce monde de …

Parce que oui, je vis dans un monde de bisounours. Je vous jure!
Je suis comme ça, à toujours voir le coté gentil, un peu naïve. Sauf quand je suis en colère, mais ça, c’est une autre histoire.

Revenons en à nos moutons: les guimauves.
C’est tellement simple à faire, tellement agréable à manger, tellement impressionnant, que pour un peu, je me serais cru la reine des bisounours!

Pour la recette, c’est très simple, il faut aller chez Cake in the city, et faut se laisser guider. Je copie colle, car c’est extrèmement bien expliqué:

Pour un moule carré de 25 x 25 x 4 cm

  • 2 blancs d’oeuf à température ambiante
  • 10 feuilles de gélatine
  • 530 g de sucre
  • 15 cl d’eau
  • 1 c à S de miel liquide
  • 3 c à S d’eau de fleur d’oranger pour les blancs,
  • 3 c à S d’eau de rose pour les roses
  • colorant rouge pour les roses
  • un peu de sucre glace tamisé pour la finition

Huiler le moule et le chemiser de papier sulfurisé (soigner particulièrement les angles). Huiler le papier sulfurisé et réserver.
Battre les blancs d’oeufs en neige. Lorsque la masse commence à devenir ferme, ajouter 30 g de sucre tout en continuant à battre.
Faire tremper les feuilles de gélatine dans un peu d’eau froide.
Dans une casserole, préparer un sirop avec le sucre restant (500 g), le miel et 15 cl d’eau. Faire cuire jusqu’à 110°C . Retirer la casserole du feu et ajouter l’eau de fleur d’oranger puis la gélatine tout en remuant avec une cuillère en bois jusqu’à sa parfaite dissolution.
Verser très progressivement le sirop de sucre encore brûlant sur les blancs d’oeufs battus tout en les fouettant au batteur électrique jusqu’à leur complet refroidissement. Ajouter le colorant et battre de nouveau pour homogénéiser la couleur.
Verser la guimauve dans le moule chemisé, saupoudrer de sucre glace (à l’aide d’une passoire fine) et attendre patiemment 24 heures avant de démouler. Passer la lame d’un couteau entre le moule et le papier entourant la guimauve. Retourner le moule sur votre plan de travail protégé par une feuille de papier sulfurisé. Le démoulage ne devrait offrir aucune résistance. Retirer délicatement le papier et saupoudrer le tout de sucre glace. Pour le découpage, le plus simple et le plus efficace est d’utiliser de longs ciseaux. Détailler en bandes ou en cubes et saupoudrer une dernière fois de sucre glace.

Des guimauves, un peu de douceur dans ce monde de ... 02

Verdict:

une merveille. Ceux à la fleur d’oranger ont eu la préférence de tout le monde.
Je DOIS en refaire, c’est sur!

Advertisements

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s