Pompe à l’huile, qui voyage du coté du soleil levant

Il y a tout juste 1 an, j’ai été intriguée par l’article d’Alter Gusto, parlant d’un ingrédient secret qui permettait d’avoir un pain au lait moelleux, et de longue conservation…

Un rêve, non?

Aussi lu, aussitôt essayé. Et la vérité, c’est que ça marche! Mie moelleuse, pas vraiment le temps de tester la conservation, mais texture super!

Mais je n’en suis pas restée là! il a fallu que j’adapte. Ça marche pour les pains au lait, ça doit marcher pour le reste. Voilà comment est née cette pompe à l’huile, dans mes essais en vue des fêtes de Noël et des ateliers dans la classe de ma fille!

J’ai donné la recette à tous les parents, mais pour expliquer aux enfants et ne pas froisser les origines provençales des parents, j’ai appelé le Tangzhong « l’ingrédient magique »!

Pompe à l'huile, qui voyage du coté du soleil levant 03
La pompe à l’huile est un des treizes desserts traditionnels de Provence. Ne me demandez pas les 12 autres, il y a à peu près autant de vérités que d’habitants en Provence!

Ma maman garde dans son sac à main un papier tout chiffonné, sur lequel elle a écrit sa liste des treize desserts. Elle l’a perds régulièrement en cours d’année, et en recommence une, en tentant de se rappeler. Et toujours, en premier, il y a la pompe à l’huile. C’est une brioche à l’huile d’olive et à la fleur d’oranger. J’en raffole…

Pompe à l'huile, qui voyage du coté du soleil levant 02
Pour 2 pompes:

« L’ingrédient magique » ou Tangzhong:
30 g de farine
150 g d’eau

Le levain:
100 g de farine
1 cube de levure fraîche
2 càc de sucre
100 ml d’eau

Pour la pâte:
380 g de farine
120 g d’huile d’olive
3 càS de fleur d’oranger
100 g de sucre
10 g de sel

La veille, préparer le Tangzhong: dans une casserole, mélanger au fouet l’eau et la farine. Faire chauffer jusqu’à ce que la farine commence à cuire et que le mélange prenne la consistance d’une béchamel liquide. Filmer au contact et mettre au frais.

La veille également, préparer le levain: mélanger dans un saladier, ou directement dans la cuve de la MAP les ingrédients. Couvrir d’un film étirable et laisser lever toute la nuit au frigidaire (les pâtes levées adorent lever au froid, ça donne des pousses lentes qui leur sont bénéfiques)

Le lendemain, prélever 120 g du mélange Tangzhong, y ajouter le levain, et tous les autres ingrédients.

Diviser le pâton en deux, laisser reposer 10 mn, et les étaler plus ou moins en ovale. Faire des entailles (certains vous diront qu’il y en a 5, ou 7 et que celà représente le visage du Christ)

Laisser lever au moins 3 heures. Les pompes doivent doubler de volume.

Cuire au four à 180 °C pendant 20 à 25 mn, en les couvrant pour ne pas qu’elles brunissent.

A la sortie du four, les badigeonner d’huile d’olive et saupoudrer de sucre en poudre.

Pompe à l'huile, qui voyage du coté du soleil levant 04

Verdict:
Voilà, elle est là, sur le blog, bien notée! je ne peux plus la perdre! et je suis prête à la refaire pour Noël!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s